top of page

Sensibilisation

Les métiers technologiques recrutent, mais pas des femmes. Non pas que les employeurs soient sexistes – enfin, on veut croire qu'ils ne le sont pas... - mais ce sont plutôt les femmes qui renâclent, découragées qu'elles sont par leur entourage et leurs enseignants à s'engager dans cette voie.

C'est ce qui ressort d'une étude évoquée par BFM Business, confirmant en passant que cette désaffection des femmes pour les mathématiques, les sciences et les métiers technologiques préoccupe de plus en plus les milieux économiques.

Parmi d'autres préconisations, l'étude évoque la valorisation des succès de femmes dans l'industrie et « des actions de sensibilisation des enseignants, pour contrecarrer les messages dissuasifs ».

C'est l'objet de la journée "Filles, mathématiques et sciences" organisée par le lycée Henri-Loritz à Nancy, qui a permis à des collégiennes de découvrir les métiers de la science et de déconstruire les stéréotypes de genre.

Posts récents

Voir tout

L’académie des sciences s’emmêle

L’académie des sciences alerte à son tour sur « la sous-représentation des femmes dans les métiers des sciences et de l’ingénierie », qui « prive les sociétés d’une partie de leurs talents potentiels,

Comments


bottom of page